Pourquoi porter des bas de contention en avion ?

bas de contention avion

Phénomène connu des compagnies aériennes comme de la Haute Autorité de Santé, le risque de TVP ou thrombose veineuse profonde est accru lors d’un vol. Voyons brièvement les mécanismes de ce risque, et un moyen simple de protéger vos jambes et vos artères pulmonaires.

Un danger bien connu des compagnies aériennes : le risque accru de développer une maladie veineuse

Lors d’une station assise prolongée, le sang a tendance à stagner dans les jambes car l’effet de pompe des muscles ne fonctionne plus. Le risque de création d’un caillot sanguin est beaucoup plus important. Ce risque est majoré dans un avion, du fait de la contrainte de rester assis, et de la faible teneur en oxygène de l’air ambiant. Ainsi, le risque de phlébite est augmenté, notamment pour les passagers en classe éco, où les sièges sont plus petits et la position est davantage resserrée. La sensation de jambes lourdes est un premier signe d’alerte. Le problème étant que dans bien des cas, aucun signe ne vient alerter la personne. Il est donc conseillé lors d’un voyage en avion, mais aussi en train ou en voiture, de porter des vêtements amples, d’étirer régulièrement les muscles du mollet et d’avoir recours à des accessoires de contention.

Améliorer sa circulation veineuse pendant un voyage en avion avec des bas ou des chaussettes de contention

Le principe simple et efficace du bas de contention est d’améliorer le retour veineux : les fibres du bas effectuent une pression sur le mollet et le pied. Que ce soit lors d’un voyage en avion, en train ou en voiture, le risque de phlébite est diminué, car le système veineux aura moins de danger de former un caillot. Bien sûr, le voyage aérien reste le plus problématique, et le type de bas de contention à porter lors d’un voyage en avion doit être adapté à la durée du vol. Pour des vols de court ou moyen-courrier de moins de 4 heures, un bas de classe 1 suffira. Pour les vols supérieurs à 4 heures, des bas de classe 2 sont davantage recommandés.